Yves Joly marketingformation

3 minutes reading time (531 words)

Comment réduire votre colère

La colère est une émotion. Lorsque vous ressentez une émotion, négative ou positive, elle est caractérisée par une combinaison des trois éléments suivants :

A. Posture du corps – la manière de se tenir, la gestuelle, les mimiques, la respiration.
Lorsque nous revivons une émotion déjà connue, nous prenons la même posture, avec les mêmes mimiques, notre rythme de respiration change.

B. Langage – Mettez des mots sur ce que vous vivez et l'événement prend un autre sens.
Tout ce que nous vivons est "encodé", dans ce que la PNL appelle la structure profonde, sous forme d'éléments visuels, auditifs, kinesthésiques, olfactifs
et gustatifs (VAKOG), alors que pour communiquer ce que nous vivons aux autres personnes, nous utilisons des mots (structure de surface).

C. Focalisation – Si vous vous concentrez sur une douleur précise, vous allez ressentir encore plus les effets.
Il vous est certainement déjà arrivé de vous couper, sans vous en rendre compte… et la douleur n'est apparue qu'au moment où vous avez vu le sang couler…

Méthode No 1 – Changez votre focalisation

A. Prenez conscience de l'endroit où ce sentiment de colère est localisé dans votre corps. "Où se trouve ce sentiment de colère et où se déplace-t-il à
l'intérieur de votre corps ?"

B. Maintenant, prenez ce sentiment, ce ressenti et imaginez que vous le projetez hors de votre corps, mettez-le à environ un mètre devant vous, faites comme si vous pouviez le matérialiser devant vous. (Je sais que cela peut vous paraître bizarre. Faites juste comme si vous pouviez le faire, parce que vous pouvez le faire).

C. Faites tourner cette représentation de votre colère dans un sens et dans l'autre et ramenez-là à l'intérieur de vous.

D. Gardez dans votre tête ce sentiment, tout en imaginant la situation, les paroles qui vous mettent habituellement en colère.

E. Transformez la voix qui crée cette colère et remplacez-la par la voix de "Mickey" ou de "Donald":
"Pensez à cette voix intérieure qui parfois est trop/très critique envers vous-même et les autres. Vous la connaissez bien !".

1. "Écoutez-la encore et encore, après l'avoir changée en voix de Mickey ou de Donald ; comment réagissez-vous à ce changement ?"

2. Accélérez la vitesse de la voix ou ralentissez-là.

3. Amusez-vous en faisant cela.

F. Imaginez plusieurs situations dans le futur dans lesquelles cette voix critique peut se manifester et entendez la voix de Mickey ou de Donald, que se passe-t-il ?

Méthode No 2 - L'intention positive

A. Rappelez-vous une expérience où vous avez été irrité(e), en colère !

B. Demandez-vous "Quelle était l'intention positive derrière cette colère ?"
L'intention positive permet d'expliquer pourquoi une personne agit comme elle le fait. Notre comportement est, le plus souvent, adapté et conforme à notre intention, même si parfois les autres ne sont pas d'accord et cela indique parfois que le comportement utilisé n'est pas ou plus adapté.

C. Ensuite demandez-vous : "Qu'est-ce qui était important concernant ce qui s'est passé ?" Continuez à vous poser la question jusqu'à ce que vous découvriez la véritable intention positive. L'intention positive de la colère peut être de vous protéger ou pas…

Une fois que vous avez trouvé "l'intention positive", posez-vous la question :
"À l'avenir comment puis-je exprimer cette intention d'une meilleure manière ?"
Le Feedback - Un outil de communication
Profils psychologique et de comportement D,i,S,C
Comment for this post has been locked by admin.
 

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.marketingformation.ch/