Blog marketingformation et coaching succès

3 minutes reading time (562 words)

Les erreurs de communication à éviter - 6

Conseils pour annoncer une mauvaise nouvelle‍

Nous sommes à mi-chemin de cette série sur la communication professionnelle efficace. J'espère que vous avez déjà appris ou revu des choses intéressantes et que vous êtes impatient(e) d'en savoir encore plus.

Comme vous vous en souvenez peut-être, dans le dernier e-mail, nous nous sommes concentrés sur la façon de demander une faveur sans s'énerver ou être gêné et sur les raisons pour lesquelles demander une faveur peut être bénéfique pour votre entreprise.

Dans cet e-mail, nous allons parler de la manière de transmettre les mauvaises nouvelles dans votre entreprise.

Personne n'aime annoncer de mauvaises nouvelles, mais c'est parfois inévitable dans les affaires. Si vous êtes un manager ou un cadre supérieur, la transmission de mauvaises nouvelles fera malheureusement partie de votre travail et vous ne pourrez pas vous soustraire à cette responsabilité.

Il est important de pratiquer cette compétence de manière à ce que toute mauvaise nouvelle n'ait pas un impact trop négatif sur votre personnel, vos collègues ou vos partenaires commerciaux et fournisseurs.

Malheurs économiques

Par exemple, lorsque l'épidémie de la Covid a frappé l'économie mondiale, de nombreux licenciements ont eu lieu. C'était pénible pour toutes les parties concernées, mais certaines entreprises ont mieux géré la situation que d'autres. Le principe était le même : pour que l'entreprise puisse rester en activité, certaines coupes devaient être effectuées.

Cela permettrait d'alléger les charges de l'entreprise qui aurait toutes les chances de se maintenir, voire d'améliorer, son niveau de réussite - malgré les temps difficiles.

Ce n'est pas toujours facile à comprendre, mais c'est essentiel, tant pour ceux qui sont licenciés, que pour ceux qui restent. Il ne faut pas donner aux personnes licenciées l'impression qu'elles sont mises à la porte parce qu'elles ont échoué ou qu'il s'agit d'un problème personnel.

En fait, il s'agit là d'un terrain dangereux, car cela pourrait donner lieu à des poursuites judiciaires, si quelque chose est mal exprimé au moment de l'annonce de la mauvaise nouvelle.

Orientations futures

Pour ceux qui sont maintenus en poste, les choses peuvent sembler sombres pour différentes raisons. Personne n'aime le changement. Ils peuvent redouter ce que sera la nouvelle entreprise. Ils peuvent même craindre que ce soit le début de la fin et que ce qui est réellement annoncé soit l'échec de l'entreprise et sa disparition totale.

Ils seront également désolés de voir leurs amis et collègues partir. En outre, ils pourraient être inquiets ou contrariés par l'impact sur leurs fonctions.

Avec le départ de ces personnes, quelqu'un devra reprendre les tâches qu'elles effectuaient.

Pour toutes ces raisons, il est important de vous préparer à annoncer une mauvaise nouvelle à votre personnel, vos collègues ou vos fournisseurs. Donnez-leur le temps, si vous le pouvez, de se faire à l'idée des changements à venir.

Une réunion de toute l'équipe peut servir de cadre à la discussion, aux questions et à la planification des prochaines étapes.

Cela permet également de s'assurer que tout le monde est sur la même longueur d'onde, qu'ils entendent la nouvelle directement de votre bouche et non par le biais de ragots.

Si vous avez du mal à annoncer une mauvaise nouvelle, pensez à vous entraîner devant un miroir ou avec un proche, jusqu'à ce que vous soyez plus à l'aise et plus sincère.

Faites attention à ce que votre langage non verbal soit aligné sur votre discours.

À bientôt pour la suite !

×
Stay Informed

When you subscribe to the blog, we will send you an e-mail when there are new updates on the site so you wouldn't miss them.

3 distractions courantes auxquelles nous devons to...
Les erreurs de communication à éviter - 5
Comment for this post has been locked by admin.